Ce projet s’inscrit dans la continuité d’une ligne artistique explorant les liens entre texte et musique. La voix et l’accordéon s’unissent dans une interaction flexible où les mots et les notes se portent, s’enveloppent, se révèlent, s’entraînent et se complètent. Jouant des silences et des sonorités, ce dialogue poétique est le lieu où se retrouvent les deux interprètes de cette lecture musicale. 

« Attends juste un peu. Reste prendre un verre de plus, juste un. Le barman amènera un bol de pop-corn et deux pressions, prends même un side whiskey si c’est l’envie du moment. Attends juste un peu, on va s’éclaircir la voix qui sèche au fond de la gorge. » ​​​​​​​

Photographie © Baptiste Aubert 2019

Un duo aux rôles différents et complémentaires, mais toujours sur un pied d’égalité.

Le premier, l’écrivain, guide le public au cœur d’un récit qui bat au rythme des lames de l’accordéon. Le souffle des différents personnages est porté par sa voix ouvrant sur l’espace du dehors comme du dedans. La trame se déroule ainsi sous cette langue où les notes viennent prendre corps.

Le deuxième, l’accordéoniste, navigue entre l’univers du texte et son propre élan musical. Les sonorités chromatiques embrassent, interpellent, mettent en relief et sertissent le récit de petits boutons de nacres dans lesquels se reflètent le rythme et la sensibilité de l’écriture.
Back to Top